Federation Internationale Musique Esperance

MUSIQUE ESPÉRANCE COLOMBIE

 

Contacts

Responsables du programme :

Sœurs de Bethléem Marcela Mantilla Arenas, Maria Teresa Lamus Mantilla, Myriam Jiménez Restrepo, Carmen Orozco Toro

 

Directrice :

Maria Teresa Lamus Mantilla

Courriel : mundonuevobethlemitas@yahoo.es

 

Professeurs des ateliers :

Marino Salgado Henao, Directeur musical

Courriel : salgadomarino@yahoo.com.mx

Mauricio Salazar, Harold Marín, Diana Perez

Institution Éducative de Mundo Nuevo

 

Responsables association Musique Espérance Rhône-Alpes :

Magdalena et Alain Teinturier

Courriel : magdalaint@aol.com

Jean y Marie-Noëlle Pappini

Courriel : jean.pappini@wanadoo.fr

 

Collaboration :

Institut de la Culture de Pereira et Mairie de Pereira

Alliance colombo-française de Pereira

Hilda Lamus, Jonathan Howes en hommage à Alejandro Pàrraga Lamus « Ali-Silverman »

 

Activités en Colombie

À Mundo Nuevo (hameau près de Pereira)

 

L'activité de Mundo Nuevo, située dans le hameau du même nom, a été créée en juillet 1979, avec l'arrivée de trois sœurs de Bethléem qui ont pris en charge la petite école publique devenue aujourd'hui l'Institution éducative de Mundo Nuevo, où 300 enfants sont scolarisés.

Depuis août 2006, l'association française Musique Espérance Rhône-Alpes, en collaboration avec les sœurs de Bethléem, développe un programme éducatif et social par l'intermédiaire de l'art : « Alma Sol-Musique Espérance ».

Au niveau musical, les sœurs avaient créé auparavant une chorale des enfants dirigée par sœur Marcela et Marino Salgado, qui s'intègre aujourd'hui au groupe de cordes folkloriques. Quelques enfants bénéficiaient du programme Harmonie communautaire de l'Institut de la Culture, avec un éducateur, German Posada, qui avait initié les enfants à la musique. Des instruments orff et cinq instruments à vent avaient alors été fournis.

 

Musique Espérance Mundo Nuevo

 

Dans cette école, un atelier de musique a été créé en août 2006 pour les enfants du hameau, mais également pour quelques adultes de la communauté.

Musique Espérance Rhône-Alpes a fourni des instruments à cordes traditionnels (« bandolas », « tiples », guitares) et des instruments à vent (clarinettes, flûtes traversières, saxophone, tuba, trompettes) qui ont permis la création de l'harmonie des enfants de Mundo Nuevo et du groupe de cordes. Musique Espérance Rhône-Alpes fournit une aide aux éducateurs « talleristas », donnant à leur générosité et leur compétence les moyens de faire vivre les ateliers.

Les ateliers de musique sont composés d'une harmonie, d'un groupe d'instruments à cordes, d'une chorale et d'un groupe de danses folkloriques Actuellement, 170 enfants bénéficient de ces ateliers.

L'Institut de la Culture de Pereira a également fourni des instruments et collabore avec le programme en permettant aux musiciens de l'harmonie de la ville de Pereira de donner des cours d'instrument une fois par semaine aux enfants de Mundo Nuevo.

Hilda Lamus et Jonathan Howes ont permis la création de l'atelier de danses en hommage à Alejandro Parraga Lamus « Ali, Silverman ».

En 2009, l'Ambassade de France a offert dix-sept instruments à cordes (violons, altos, violoncelles, contrebasse), ce qui a permis de développer le programme.

 

Musique Espérance Mundo Nuevo

 

L'Alliance colombo-française de Pereira, par convention avec Mundo Nuevo, offre depuis l'année 2010 dix bourses d'étude pour les enfants et le groupe musical des enfants offre à son tour des concerts au sein des Alliances françaises de la région.

Projet social à Mundo Nuevo : en janvier 2008, un atelier de boulangerie a été créé, permettant de former trente-cinq mères chefs de famille.

À Cartago (Valle), en août 2006, création d'un atelier de fabrication de produits à base de soja, au refuge de sœur Clarita Aucoin. Musique Espérance Rhône-Alpes a fourni le matériel nécessaire au fonctionnement de l'atelier (machine à moudre, batteur, mixeur industriel, four, frigidaire, plaques, casseroles, toiles à fromage, seaux, petit matériel de cuisine, containeurs de cent litres pour entreposer les matières premières, etc.) et financé la formation de villageois par deux instructeurs deux fois par semaine pendant quatre mois.

À ce jour, nous fournissons les matières premières nécessaires à la fabrication des produits à base de soja et ce sont les personnes formées dans le refuge qui fabriquent les produits (lait, fromage, galettes, « steacks » de soja, pain de soja, etc.) qui permettent de nourrir deux fois par semaine 400 personnes.

Des médicaments ont été fournis à Cartago, principalement pour des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

 

Vidéo sur Mundo Nuevo (4'11)

 

Bilan des activités

Le bilan des activités est assez satisfaisant et encourageant étant donnée la modicité des ressources. Celles-ci ont en effet permis de mener à bien ces projets.

Au refuge : le faible coût du soja et ses qualités nutritionnelles reconnues ont permis la création de l'atelier de Cartago. Celui-ci fournit deux fois par semaine un repas pour 400 personnes. Cela représente une petite amélioration pour les habitants du refuge mais les besoins, aux niveaux sanitaire, nutritionnel et des installations, sont toujours très importants.

Les résultats des ateliers musicaux pour les enfants de Mundo Nuevo sont remarquables, grâce au dévouement et à la passion des sœurs, des éducateurs et des enfants.

L'harmonie a obtenu le deuxième prix au concours départemental de Apía, et la chorale le premier prix au concours du Risaralda.

Le groupe musical des enfants a donné des concerts didactiques dans des zones rurales, écoles publiques, orphelinats et refuges. Les enfants ont également joué en 2010 au théâtre du lycée français de Bogotà, ainsi qu'à l'Alliance française de Pereira, en présence de l'Ambassadeur de France Jean-Michel Marlaud.

La Chorale Ritornello et Tuna Sanpedrina ont également donné des concerts avec le groupe musical de Mundo Nuevo, comme le « Grand Concert de Noël » au théâtre de Pereira.

Miguel Ángel Estrella a offert deux concerts à Bogotà et Pereira, en 2009, afin de soutenir les ateliers. L'harmonie des enfants de Mundo Nuevo a joué en début du concert de Miguel Ángel Estrella au théâtre de Pereira.

En 2009, l'Ambassade de France a choisi symboliquement l'école de Mundo Nuevo pour fêter le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l'Enfant, et a offert des instruments à cordes pour l'atelier musical et des lits pour le refuge de Cartago.

En novembre 2011, l'harmonie de Mundo Nuevo a représenté le département de Risaralda au Concours national d'harmonies d'Anapoima. Au niveau éducatif, l'atelier musical agit comme un véritable « aimant » pour beaucoup d'enfants, leur permettant de mieux s'intégrer dans le système scolaire. On a vu certains enfants violents et agressifs modifier totalement leur comportement grâce à la musique. Tous se sentent solidaires et fiers d'être des vecteurs d'expression de leur culture et du meilleur d'eux-mêmes.

 

Comment aider l'association Musique Espérance Rhône-Alpes ?

- En nous aidant à trouver des mécènes pour financer le programme.

- Des donations pour l'achat ou la réparation d'instruments, rénovation des uniformes, le transport des enfants.

- En nous jumelant avec des associations qui puissent nous aider à trouver des instruments.

Merci de votre soutien

 

<< Retour aux cartes